Le sourire terrifiant d’un enfant

Projection à 20h00 au cinéma Axel

Les révoltés de l’an 2000
de Narciso Ibanez Serrador

Un jeune couple de touristes anglais se rend en vacances sur une petite île du Sud de l’Espagne.
Mais ils découvrent que l’île est sous la coupe des enfants et qu’ils ont assassinés tous les adultes. C’est le début d’un descente aux enfers pour ce couple qui comprend rapidement qu’ils sont les prochains sur la liste.

13Les révoltés de l’an 2000 vaut bien plus que son malheureux titre français. C’est un film espagnol des années 70 (1976 pour être précis) qui déroule une histoire jusqu’au-boutiste d’une intensité rare.Dès l’introduction le réalisateur nous place dans une situation plus qu’inconfortable qui créait une base solide précipitant le film dans un univers pré-apocalyptique crédible.

La mise en scène sèche et tendue distille un malaise continu d’autant plus fort que le film se déroule en plein jour la plupart du temps; tordant ainsi le coup aux clichés qui veulent qu’un film d’horreur se déroule dans des endroits sombres et lugubres. Mais le plus terrifiant reste la raison qui transforme ces enfants en monstre; Des monstres capables de tuer sans pitié tout en conservant l’innocence de l’enfant.

28576417

Narciso Ibanez Serrador n’a réalisé que 2 films pour le cinéma : Celui-ci et La résidence qui date de 1969. A sa sortie en Espagne les révoltés a été censuré; Il n’est pas sortie en France.
Pourtant ses 2 films sont considérés comme des classiques du cinéma fantastique européen ayant durablement marqué des réalisateurs comme Guillermo «Pacific Rim» Del Toro ou Jaume Balaguero  et Paco Plaza les 4 « Rec ».

 

Un brûlot fantastique sans conteste.
Venez découvrir ce film intense et terrifiant.

la bande annonce

Un commentaire